C’est pas fait exprès mais j’ai lu et vu deux magnifiques oeuvres sur l’esclavage dans la foulée.

51pTZzj3rVL._SL500_AA300_D’abord le livre la couleur des sentiments, offert par ma soeur à Noël, que j’ai dévoré. Ce livre retrace l’histoire d’une blanche du Mississipi qui vit dans une grande plantation de coton et qui décide, en partie parce qu’elle a noué des liens très fort avec sa bonne qui est partie sans explication, d’écrire un livre sur la condition des bonnes noires dans la petite ville de Jackson. Un roman à plusieurs voix : celle de Mlle Skeeter, la narratrice qui écrit le livre; celle de Minny une bonne au caractère bien trempé qui ne se laisse pas trop marcher sur les pieds; et enfin Aibileen la bonne qui a la fibre littéraire et qui va l’aider à rédiger le livre et à rencontrer les bonnes qui offriront leurs témoignages au péril de leurs vies.
C’est très bien écrit, rempli d’anecdotes croustillantes et j’ai aussi bien rigolé car c’est bourré d’humour! A lire de toute urgence!

Ensuite le film de Quentin Tarantino, Django Unchained, excellent western-histoire de vengeance qui naît de la rencontre d’un blanc chasseur de primes-dentiste qui va sauver un noir de l’esclavage et l’aider à retrouver sa dulcinée qui a été achetée par le très méchant (et violent) candieman. Django (le noir donc) va devenir le justicier au chapeau qui abat les blancs  plus vite que son ombre. Le film est super bien fait avec une très chouette BO. Les acteurs sont excellents aussi avec un casting de folie (comme d’habitude chez Tarantino.) On sent qu’il s’est fait plaisir en racontant une nouvelle fois une belle histoire de vengeance dans de magnifiques décors des plantations du sud. J’ai adoré même si je n’ai pas pu regardé la scène où l’esclave se fait bouffer par les chiens… Too much pour moi!

Publicités