Je viens de terminer la trilogie de Malorie Blackman, Entre chiens et loups, La couleur de la haine et le choix d’aimer. J’ai lu le premier opus il y a un ou deux ans (offert pour mon anniversaire, merci Aurel!) et depuis j’attendais que le deuxième tome revienne à la médiathèque… Attente longue et inutile car si le troisième tome me faisait toujours de l’oeil, j’ai dû comprendre à un moment donné que l’autre avait été perdu ou volé… Bref, ma soeur m’a heureusement prêté le deuxième volet pendant les vacances de Noël et du coup j’ai tout fini d’une traite!

J’ai vraiment bien accroché sur l’histoire et le style même si on sent par moment que cette collection est destinée à des ados. J’ai toujours adoré les narrations à plusieurs voix, ça donne beaucoup de rythme à l’histoire. Bizarrement, le dernier tome est mon préféré, je trouve que ça donne une vraie portée à l’histoire initiale et le cheminement des personnages entre amour et haine, est vraiment bien mené.

Il y a aussi l’histoire de Callie Rose, fille métisse d’un terroriste et d’une « prima » (membre de la classe dirigeante) dont on suit le parcours chaotique, rempli de mensonges et de non-dits, finement manipulée par son oncle pour « servir la cause » et finalement prête à se faire exploser parce que plus rien d’autre ne compte. On trouve dans ce livre beaucoup des problématiques de notre société actuelle…

 » Egalité doit signifier opportunités égales, chances égales, choix égaux, traitements égaux. Une société égalitaire est-elle souhaitable? Oui, bien sûr. Est-elle possible? Chacun d’entre nous en est responsable. »

retour-laube-malorie-blackman-L-2

Publicités